Les grandes forces des enfants dyslexiques

En ce début d’année scolaire, j’aimerais mettre en lumière les grandes forces que l’on reconnaît généralement aux enfants dyslexiques, histoire de bien partir l’année scolaire!

Même si accompagner son enfant dyslexique est difficile et, disons-le décourageant par moment, n’oublions pas qu’ils sont en train de développer de grandes forces. Je crois que c’est important de se rappeler ces forces lors des moments plus difficiles.

La persévérance

La persévérance s’acquiert parfois difficilement chez les enfants dyslexiques. Et pour cause. Ces enfants travaillent extrêmement fort et n’obtiennent pas les résultats souhaités. Ils voient leurs camarades de classe apprendre à lire, plutôt facilement pour la plupart, mais pour eux, c’est très confrontant de constater qu’ils devront redoubler d’effort pour arriver à un résultat.

Je me souviens de ma fille et de son apprentissage de la lecture. Elle a débloqué après les fêtes de Noël et a pu lire son premier album jeunesse seule en février. Wow! Nous étions si fiers! Je m’étais même dit que j’avais trouvé ça long avant qu’elle débloque. Imaginez! C’était un apprentissage de la lecture tout à fait normal.

Les grandes forces des enfants dyslexiques

J’ai pu rapidement constater qu’avec mon fils, ce serait vraiment autre chose. On ne calcule plus le nombre d’heures passées chez des professionnels et les périodes difficiles de devoirs à la maison. C’était incomparable au processus de ma fille. Vous savez le conseil général qui dit de faire 10 minutes de devoirs en 1re année, et bien je peux vous dire que c’était impossible à respecter avec mon fils. Chaque apprentissage était à répéter. Il oubliait les sons appris la veille et nous devions lui faire refaire ses leçons jour après jour, sans voir de résultats ou si peu.

Je savais que son rythme d’apprentissage cachait quelque chose et que ce n’était pas de la paresse. Au contraire, les enfants dyslexiques essaient fort d’apprendre, mais doivent développer d’autres façons d’y arriver.

Au fil des mois et des années, on peut dire que la persévérance de mon fils, et la nôtre aussi, s’est grandement développée.

La persévérance est manifestement une des grandes forces des enfants dyslexiques. À condition qu’ils reçoivent le soutien nécessaire à l’école et à la maison.

La créativité

La capacité de ces enfants à trouver des solutions hors du commun est vraiment une force. Ils sont capables de trouver des idées ingénieuses, imaginer des histoires et ils sont dotés d’une grande sensibilité. Mon fils est particulièrement émerveillé par les belles choses, les endroits magnifiques (comme il le dit!) et les bébés.

Ces enfants voient le monde d’un autre œil, et cela ne peut être que très prometteur pour l’avenir.

Suivez Vie Et Cetera | Apprivoiser la dyslexie sur Facebook.

Page Facebook Apprivoiser la dyslexie

La capacité à visualiser et à modéliser

Ils sont très doués pour visualiser des objets dans 3D. Ils comprennent des plans et sont capables de mémoriser les espaces.

Oui! Mon fils est bien meilleur que moi pour m’indiquer la route à suivre. Il est aussi capable de faire des casse-têtes de plusieurs centaines de morceaux sans se décourager (chose que je n’ai pas réussi à faire) et lire des plans complexes.

Le raisonnement

Oui, ces enfants sont forts pour résoudre des problèmes tant qu’ils peuvent comprendre ce qu’ils ont lu bien sûr!

Mon fils est très fort en mathématique. Il peut calculer de grosses sommes mentalement et comprend les fractions. Ça me dépasse vraiment! Il adore les concepts logiques, les séquences et les règles.

La lecture et l’orthographe sont pour mon fils des concepts moins logiques, car même s’il y a des règles, ce sont plutôt les exceptions qui le dérangent.

 

Misons sur les forces de nos enfants, au-delà du diagnostic de dyslexie!

 

Quelques suggestions de lecture :

TA@l’école, Dyslexie et potentialités : lorsque les capacités se déploient

Marianne Tremblay et Martine Russart, Laisse-moi t’expliquer la dyslexie. (Achetez ce livre en suivant ce lien et 4 % sera remis à des organismes œuvrant en alphabétisation).

 

Quelles sont les forces de vos enfants?

 

-Josée

Les grandes forces des enfants dyslexiques