10 confessions d’une femme parmi tant d’autres

Certains jours, le simple fait d’entendre « maman » pour une énième fois m’irrite au plus haut point. Pourtant, c’est si doux le mot : « maman ».

J’ai des fantasmes de m’évader de ma maison et d’aller lire sur une plage jusqu’à ce que ma pile de livres disparaisse complètement.

Souhait : j’aimerais ça qu’on arrête de juger les choix de lecture des autres.

J’aurais aimé être plus grande. Quand t’es petite, les gens ne te prennent pas toujours au sérieux, t’es pas crédible.

Tout le monde se met le pied dans la bouche un jour ou l’autre, moi y compris.

J’aime manger des céréales pour souper et les enfants aussi.

Je m’achète trop de livres, ce qui fait que mon point 2 ne pourra jamais se réaliser.

J’adore être entourée de gens sans être obligée de leur parler. J’observe. J’imagine leurs vies. J’invente.

J’ai longtemps cru que j’étais une personne très rationnelle.

Je fais des bilans de vie toutes les cinq minutes (ou presque).

rever-du-mieux