Les vainqueurs abandonnent eux aussi

« Il ne faut jamais abandonner quoiqu’il arrive! »

Plusieurs personnes scandent ce grand principe haut et fort pensant que c’est l’ultime voie du succès. Cette expression peut faire très mal aux personnes qui abandonnent justement. Je crois plutôt qu’il faut savoir abandonner à certains moments. Abandonner quand on a été au bout de ce qu’on pouvait donner, au bout de ce qu’on a rêvé.

Abandonner peut être aussi la seule voie possible et cet abandon sera alors synonyme de renouveau.

J’ai abandonné ma job bien payée.

J’ai abandonné le rêve d’un enfant qui n’a pas de trouble d’apprentissage.

J’ai abandonné l’idée très séduisante de la superwoman.

J’ai abandonné des amitiés.

J’ai abandonné la vie en ville (pour le moment).

J’ai abandonné l’utopie d’une maison propre en tout temps.

J’ai abandonné un paquet de choses dans ma vie, mais qui m’ont permis d’avancer.

Les gens qui abandonnent savent ce qu’ils font. Quand un projet jadis caressé ne résonne plus en nous, vaut mieux laisser tomber pour un moment, ou pour toujours, qui sait?

Il faut choisir ses batailles et miser sur celles qui comptent vraiment à nos yeux. C’est à cet instant que nous sommes des vainqueurs.

doit-on abandonner