Le deuil du petit cactus mou

L’hypersensibilité c’est avoir une sensibilité extrême. C’est se sentir vulnérable pas mal souvent. C’est d’être sensible aux moqueries. C’est de vouloir aider les autres. C’est s’émerveiller devant un arbre ou un caillou. C’est se faire dire de ne pas être si sensible. Bref, c’est pas toujours facile.

Ma fille en est un bon exemple.

L’autre jour, mon petit brin de fille bientôt tween est arrivée en catastrophe, toute en larmes dans le salon en hurlant : « Le cactus est tout mou. Le cactus va mourir ». Elle était très très bouleversée! Et moi très touchée de cela, je me précipite vers le petit cactus. Effectivement, il est tout mou. Et il n’a pas l’air de s’accrocher à la vie, mais alors là pas du tout! Malheur! Je console du mieux que je peux ma fille et lui dit que je vais demander à Google quoi faire quand un cactus est mou. Bon! Ça se corse, les sources se contredisent, mais je conclus avec le fait qu’il devait déjà être malade quand on l’a acheté. Ce n’est pas de notre faute, on a tout fait pour le dorloter. Ma fille me dit qu’il faut de la lumière et de la chaleur. Et bien soit! Le cactus est atterri sur la table de la cuisine en plein soleil et pour maximiser ses chances, on place une lampe au-dessus. Les jours passent. Hélas! Comme on dit : il a vécu sa vie de cactus et il faut le laisser partir. La bonne chose c’est qu’il ira au compost et servira à nourrir d’autres plantes. Consolation tout de même.

Dans toute cette aventure, ma fille a apprivoisé la mort du cactus petit à petit jusqu’à accepter l’inévitable fin. Elle l’aimait ce petit cactus et sa peine était bien réelle.

Pour en savoir davantage, voici un bref article sur l’hypersensibilité : Votre enfant est-il hypersensible?

Les enfants ayant des caractéristiques d’hypersensibilité sont très empathiques et créatifs. De très belles forces en effet!